• Les produits ont augmenté de 16,6 % (15,2 % selon un taux de change constant(1)) par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, pour atteindre 728,1 millions $.
  • Le BAIIA ajusté(1) s'est établi à 347,6 millions $, une hausse de 17,0 % (15,8 % selon un taux de change constant(1)).
  • Le bénéfice de la période s'est chiffré à 105,4 millions $, une hausse de 2,5 %.
  • Les flux de trésorerie disponibles(1) se sont établis à 104,8 millions $, une baisse de 20,7 % (20,3 % selon un taux de change constant(1)), compte tenu de l'intensification des activités d'expansion du réseau.
  • Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation ont augmenté de 33,4 %, pour atteindre 353,0 millions $.
  • Cogeco Communications publie ses projections financières pour l'exercice 2023.
  • Un dividende déterminé trimestriel de 0,705 $ par action a été déclaré, comparativement à un dividende de 0,64 $ par action au cours du trimestre correspondant de l'exercice 2021.

MONTRÉAL, le 13 juill. 2022 /CNW Telbec/ - Cogeco Communications inc. (TSX: CCA) (« Cogeco Communications » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers du troisième trimestre clos le 31 mai 2022, conformément aux Normes internationales d'information financière (les « normes IFRS »).

RÉSULTATS D'EXPLOITATION

Pour le troisième trimestre de l'exercice 2022 :

  • Les produits ont augmenté de 16,6 % par rapport à l'exercice précédent pour atteindre 728,1 millions $. Sur la base d'un taux de change constant, les produits ont augmenté de 15,2 %, essentiellement en raison des facteurs expliqués ci-dessous :
    • Les produits des Services à large bande américains ont augmenté de 31,7 % selon un taux de change constant, en raison principalement de l'acquisition des systèmes de câblodistribution en Ohio conclue le 1er septembre 2021, ainsi que de la croissance interne des produits découlant du nombre plus élevé de clients du service Internet, d'une combinaison de produits à valeur plus élevée et des hausses tarifaires annuelles entrées en vigueur pour certains services.
    • Les produits des Services à large bande canadiens ont augmenté de 2,5 %, principalement en raison d'une diminution des produits de 4,6 millions $ au cours de l'exercice précédent découlant de l'incidence rétroactive de la décision rendue par le CRTC au sujet des services d'accès Internet haute vitesse de gros, ainsi que de la croissance interne des produits.
  • Le BAIIA ajusté a augmenté de 17,0 % par rapport à l'exercice précédent pour s'établir à 347,6 millions $. Sur la base d'un taux de change constant, le BAIIA ajusté a augmenté de 15,8 %, en raison essentiellement des facteurs suivants :
  •  
    • Le BAIIA ajusté des Services à large bande américains a augmenté de 33,3 % selon un taux de change constant, principalement en raison de l'acquisition des systèmes de câblodistribution en Ohio et de la marge plus élevée découlant de la croissance interne des produits, facteurs contrebalancés en partie par la hausse des frais de marketing et de publicité, ce qui comprend les coûts liés au repositionnement de marque de Breezeline.
    • Le BAIIA ajusté des Services à large bande canadiens a augmenté de 3,9 % selon un taux de change constant, principalement en raison d'une diminution des produits de 4,6 millions $ au cours de l'exercice précédent découlant de l'incidence rétroactive de la décision rendue par le CRTC au sujet des services d'accès Internet haute vitesse de gros, ainsi que de la croissance interne.
  • Le bénéfice de la période s'est chiffré à 105,4 millions $, dont une tranche de 100,3 millions $, ou 2,17 $ par action, était attribuable aux propriétaires de la Société, contre 102,8 millions $ et une tranche de 95,7 millions $, ou 2,02 $ par action, pour la période correspondante de l'exercice 2021. L'augmentation tient surtout à une augmentation du BAIIA ajusté et à une diminution de la charge d'impôts sur le résultat, facteurs contrebalancés en partie par la hausse de la dotation aux amortissements et des charges financières.
  • Les flux de trésorerie disponibles ont diminué de 20,7 % (20,3 % selon un taux de change constant) par rapport à l'exercice précédent, pour s'établir à 104,8 millions $, principalement en raison de la hausse des dépenses d'investissement attribuable à l'accélération des activités de construction de Cogeco Connexion relatives à l'expansion de son réseau Internet haute vitesse, et de la hausse des charges financières et des impôts exigibles, facteurs contrebalancés en partie par l'augmentation du BAIIA ajusté.
  • Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation ont augmenté de 33,4 % par rapport à l'exercice précédent, pour atteindre 353,0 millions $, principalement en raison de la hausse du BAIIA ajusté, de l'amélioration des éléments du fonds de roulement et de la diminution des impôts sur le résultat payés, facteurs contrebalancés en partie par l'augmentation des intérêts payés.
  • Cogeco Communications maintient ses projections financières pour l'exercice 2022, publiées le 13 avril 2022.
  • Cogeco Communications a racheté et annulé 294 800 actions subalternes à droit de vote, pour une contrepartie totale de 30,6 millions $.
  • Au cours de sa réunion du 13 juillet 2022, le conseil d'administration de Cogeco Communications a déclaré un dividende déterminé trimestriel de 0,705 $ par action, comparativement à un dividende de 0,64 $ par action au cours du trimestre correspondant de l'exercice 2021.

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

(1)  

Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les normes IFRS; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés.

Pour plus de détails, et pour un rapprochement avec les mesures financières les plus directement comparables conformes aux normes IFRS, se reporter à la rubrique « Mesures financières non

conformes aux normes IFRS » de ce communiqué de presse.

 

« Notre performance pour le troisième trimestre de l'exercice 2022 a été conforme aux attentes, malgré un contexte économique de plus en plus difficile », a déclaré M. Philippe Jetté, président et chef de la direction de Cogeco Communications inc.

« Notre unité d'affaires des Services à large bande canadiens, Cogeco Connexion, a affiché de bons résultats pour le trimestre. La performance financière et opérationnelle a été conforme aux attentes, alors que le taux d'augmentation du nombre de clients reflétait un ralentissement dans l'industrie. Nous bâtissons activement de nouveaux réseaux en collaboration avec les différents gouvernements, auxquels un nombre croissant de foyers sont connectés et se voient offrir les services de Cogeco », a affirmé M. Jetté.

« Aux États-Unis, nous avons constaté une bonne croissance des produits et du BAIIA ajusté au sein de Breezeline, même si les effets de la conjoncture économique difficile et de la faiblesse des marchés se répercutent sur l'acquisition de clients  », a ajouté M. Jetté. « L'équipe de Breezeline a repositionné avec succès la marque de ses activités à Cleveland et à Columbus, en Ohio, parallèlement à la transition du système de gestion des clients. »

« Nous sommes également heureux de figurer pour la cinquième année consécutive dans le palmarès des 50 meilleures entreprises citoyennes au Canada de Corporate Knights pour 2022. Ce classement très respecté reconnaît les entreprises canadiennes qui servent de modèles pour le leadership en matière de croissance durable », a conclu M. Jetté.

PROJECTIONS FINANCIÈRES POUR L'EXERCICE 2023 

Cogeco Communications a publié ses projections financières pour l'exercice 2023. Sur la base d'un taux de change constant, la Société prévoit que pour l'exercice 2023 la croissance des produits se situera entre 2 % et 4 %, et celle du BAIIA ajusté, entre 1,5 % et 3,5 %. Les dépenses d'investissement nettes(1) devraient s'établir entre 750 millions $ et 800 millions $, ce qui comprend des investissements nets liés à des projets d'expansion du réseau se chiffrant environ entre 180 millions $ et 230 millions $ qui permettront d'augmenter la zone de couverture de la Société au Canada et aux États-Unis. En raison de ces initiatives de croissance, la diminution des flux de trésorerie disponibles devrait se situer entre 2 % et 12 %. Compte non tenu des projets d'expansion du réseau pour l'exercice 2023, la variation des flux de trésorerie disponibles devrait autrement se situer dans un intervalle allant d'une diminution de 5 % à une augmentation de 5 %, sur la base d'un taux de change constant et sur une base consolidée.

CONTEXTE OPÉRATIONNEL

Bien que les effets de la pandémie de COVID-19 sur la Société se stabilisent de façon générale, notre priorité demeure d'assurer le bien-être de nos employés, de nos clients et de nos partenaires d'affaires. Nous avons mené nos activités de façon normale au cours des derniers trimestres et nous resterons vigilants dans le cas où la situation devait changer à l'avenir.

La récente instabilité économique et politique mondiale a entraîné une hausse de l'inflation, ainsi qu'une pénurie accrue et des délais de livraison plus longs pour certains produits achetés. Nous nous efforçons d'en atténuer de façon proactive les répercussions sur la Société, mais nous prévoyons que la combinaison de ces éléments exercera une pression sur les produits, car certains clients chercheront des moyens de réduire leurs dépenses mensuelles, ainsi que sur les coûts liés à la prestation de nos services.

Les résultats de la Société annoncés dans les présentes pourraient ne pas être représentatifs des tendances opérationnelles et de la performance financière futures. Se reporter à la rubrique « Énoncés de nature prospective ».

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

(1)

Au cours du troisième trimestre de l'exercice 2022, la Société a modifié l'appellation de son indicateur de rendement clé initialement intitulé « Acquisitions d'immobilisations corporelles » pour

le renommer « Dépenses d'investissement nettes ». Les dépenses d'investissement nettes n'ont pas de définition normalisée selon les normes IFRS; par conséquent, elles peuvent ne pas être

comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux normes IFRS » de ce communiqué

de presse.

 

FAITS SAILLANTS FINANCIERS












Trimestres clos les 31 mai

Périodes de neuf mois closes les 31 mai




(en milliers de dollars canadiens, sauf

     les pourcentages et les

     données par action)

2022

2021(1)

Variation

Variation selon

un taux de

change

constant(2)(3)

Incidence

du taux de

change(2)

2022

2021(1)

Variation

Variation selon

un taux de

change

constant(2)(3)

Incidence

du taux de

change(2)

$

$

%

%

$

$

$

%

%

$

Opérations






















Produits

728 118

624 308

16,6

15,2

9 056

2 175 208

1 877 769

15,8

16,4

(9 637)

BAIIA ajusté(3)

347 614

296 999

17,0

15,8

3 691

1 045 988

915 086

14,3

14,8

(4 751)

Marge du BAIIA ajusté(3)

47,7 %

47,6 %




48,1 %

48,7 %




Frais d'intégration, de restructuration

     et d'acquisition(4)

2 263

1 225

84,7



22 349

4 770

--



Bénéfice de la période

105 406

102 786

2,5



341 927

328 241

4,2



Bénéfice de la période attribuable

     aux propriétaires de la Société

100 250

95 702

4,8



318 362

305 317

4,3



Flux de trésorerie











Flux de trésorerie liés aux

     activités d'exploitation

353 001

264 621

33,4



921 145

737 512

24,9



Flux de trésorerie disponibles(3)

104 795

132 070

(20,7)

(20,3)

(458)

389 906

415 454

(6,1)

(5,7)

(1 699)

Acquisitions d'immobilisations

     corporelles

197 345

126 570

55,9



501 066

358 006

40,0



Dépenses d'investissement

     nettes(1)(3)(5)

182 181

126 570

43,9

41,4

3 159

465 404

358 006

30,0

30,4

(1 558)

Intensité du capital(3)

25,0 %

20,3 %




21,4 %

19,1 %




Situation financière(6)











Trésorerie et équivalents

     de trésorerie






377 710

549 054

(31,2)



Total de l'actif






8 976 551

7 351 692

22,1



Endettement net(3)(7)






4 384 376

2 954 188

48,4



Capitaux propres attribuables aux

     propriétaires de la Société






2 647 271

2 415 144

9,6



Données par action(8)











Bénéfice par action











     De base

2,17

2,02

7,4



6,87

6,42

7,0



     Dilué

2,16

2,01

7,5



6,81

6,36

7,1



Dividendes

0,705

0,64

10,2



2,115

1,92

10,2














 

(1)

Les chiffres comparatifs ont été retraités à la suite de l'application de la décision de l'IFRS Interpretations Committee intitulée Dépôts à vue soumis à des restrictions d'utilisation découlant

d'un contrat avec un tiers (IAS 7, Tableau des flux de trésorerie) au cours du troisième trimestre de l'exercice 2022. De plus, la Société a également modifié l'appellation de son indicateur de

rendement clé initialement intitulé « Acquisitions d'immobilisations corporelles » pour le renommer « Dépenses d'investissement nettes » à la suite de cette application. Pour plus de détails, se

reporter à la rubrique « Méthodes comptables » du rapport de gestion.

(2)

Les indicateurs de rendement clés présentés sur la base d'un taux de change constant sont obtenus en convertissant les résultats financiers des périodes considérées libellés en dollars américains

aux taux de change des périodes correspondantes de l'exercice précédent. Pour le trimestre et la période de neuf mois clos le 31 mai 2021, les taux de change moyens utilisés aux fins de la

conversion étaient de 1,2399 $ CA pour 1 $ US et de 1,2771 $ CA pour 1 $ US, respectivement.

(3)

Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les normes IFRS; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés.

Pour plus de détails, et pour un rapprochement avec les mesures financières les plus directement comparables conformes aux normes IFRS, se reporter à la rubrique « Mesures financières non

conformes aux normes IFRS » de ce communiqué de presse.

(4)

Pour le trimestre et la période de neuf mois clos le 31 mai 2022, les frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition découlaient surtout des coûts engagés relativement à l'acquisition des

systèmes de câblodistribution en Ohio, conclue le 1er septembre 2021, et de leur intégration, qui est toujours en cours, ainsi que des coûts d'intégration liés à l'acquisition de DERYtelecom. Pour

le trimestre et la période de neuf mois clos le 31 mai 2021, les frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition découlaient surtout des frais de vérification diligente liés à l'acquisition des

systèmes de câblodistribution en Ohio et des coûts liés à l'acquisition de DERYtelecom, conclue le 14 décembre 2020, et à son intégration.

(5)

Pour le trimestre et la période de neuf mois clos le 31 mai 2022, les dépenses d'investissement nettes se sont chiffrées à 179,0 millions $ et à 467,0 millions $, respectivement, selon un taux

de change constant.

(6)

Au 31 mai 2022 et au 31 août 2021.

(7)

L'endettement net est défini comme le total de l'endettement bancaire et du capital de la dette à long terme, déduction faite de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, exclusion faite de

la trésorerie avec restrictions d'utilisation.

(8)

Par action à droits de vote multiples et action subalterne à droit de vote.

 

ÉNONCÉS DE NATURE PROSPECTIVE

Le présent communiqué de presse contient des énoncés qui pourraient être de nature prospective au sens des lois sur les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs représentent de l'information ayant trait aux perspectives et aux événements, aux affaires, aux activités, à la performance financière, à la situation financière ou aux résultats anticipés de Cogeco Communications inc. (« Cogeco Communications » ou la « Société ») et, dans certains cas, peuvent être introduits par des termes comme « pourrait », « sera », « devrait », « s'attendre », « planifier », « anticiper », « croire », « avoir l'intention de », « estimer », « prédire », « potentiel », « continuer », « prévoir », « assurer » ou d'autres expressions de même nature à l'égard de sujets qui ne constituent pas des faits historiques. De manière plus précise, les énoncés concernant les projections financières, les résultats d'exploitation et la performance économique futurs de la Société, ainsi que ses objectifs et stratégies, représentent des énoncés prospectifs. Ces énoncés sont fondés sur certains facteurs et hypothèses, y compris en ce qui a trait à la croissance prévue, aux résultats d'exploitation, à la répartition du prix d'achat, aux taux d'imposition, au coût moyen pondéré du capital, au rendement ainsi qu'aux perspectives et aux occasions d'affaires que Cogeco Communications juge raisonnables au moment de les formuler. Se reporter plus particulièrement aux rubriques « Stratégies et objectifs de l'entreprise » et « Projections financières pour l'exercice 2022 » du rapport de gestion annuel 2021 et du présent rapport de gestion de la Société et « Projections financières pour l'exercice 2023 » du présent rapport de gestion pour prendre connaissance de certaines hypothèses clés relatives à l'économie, au marché et aux opérations que nous avons formulées dans le cadre de la préparation des énoncés prospectifs. Bien que la direction les considère comme raisonnables en fonction de l'information dont elle dispose au moment de les formuler, ces hypothèses pourraient se révéler inexactes. Les énoncés prospectifs sont aussi assujettis à certains facteurs, y compris les risques et incertitudes, qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des prévisions actuelles de Cogeco Communications. Ces facteurs comprennent certains risques, comme ceux liés à la concurrence, au commerce (y compris les perturbations potentielles dans notre chaîne d'approvisionnement aggravées par l'instabilité géopolitique croissante résultant de la guerre en Ukraine et d'autres facteurs, une augmentation des délais de livraison, la rareté des intrants et la pénurie des jeux de puces, des semiconducteurs et du matériel clé de télécommunications, ainsi que la concurrence pour l'obtention de ressources), à la réglementation, à la technologie (y compris le risque lié à la cybersécurité), aux finances (y compris les variations des taux de change et des taux d'intérêt), à la conjoncture économique (y compris une hausse de l'inflation vers des sommets historiques qui exerce des pressions sur les produits en raison de la baisse des dépenses des consommateurs, et qui augmente les coûts), aux menaces humaines ou naturelles qui pèsent sur notre réseau, sur nos infrastructures et sur nos systèmes, à l'acceptation sociale, au comportement éthique, à la propriété, aux litiges et aux crises et aux urgences en matière de santé publique, comme la pandémie de COVID-19, et bon nombre de ces risques sont indépendants de la volonté de la Société. Pour de plus amples renseignements sur ces risques et incertitudes, la Société invite le lecteur à se reporter à la rubrique « Incertitudes et principaux facteurs de risque » du rapport de gestion annuel 2021 de la Société et du présent rapport de gestion. Ces facteurs n'ont pas pour objet de représenter une liste complète des facteurs qui pourraient avoir une incidence sur Cogeco Communications, et les événements et résultats futurs pourraient être bien différents de ce que la direction prévoit actuellement. La Société invite le lecteur à ne pas s'appuyer outre mesure sur les renseignements de nature prospective figurant dans le présent communiqué de presse, renseignements qui représentent les attentes de Cogeco Communications à la date du présent communiqué de presse (ou à la date à laquelle elles sont censées avoir été formulées), lesquels pourraient changer après cette date. Bien que la direction puisse décider de le faire, rien n'oblige la Société (et elle rejette expressément une telle obligation) à mettre à jour ni à modifier ces renseignements de nature prospective à tout moment, à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou d'autres facteurs, sauf si la loi l'exige.

Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire. Ce communiqué de presse devrait être lu conjointement avec le rapport de gestion de la Société pour le trimestre et la période de neuf mois clos le 31 mai 2022, les états financiers consolidés intermédiaires résumés et les notes annexes de la Société pour les mêmes périodes préparés conformément aux Normes internationales d'information financière (les « normes IFRS ») et avec le rapport annuel de 2021 de la Société.

MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX NORMES IFRS 

Cette rubrique décrit les mesures financières non conformes aux normes IFRS qu'utilise Cogeco Communications tout au long de ce communiqué de presse. Ces mesures financières sont examinées dans le cadre de l'évaluation du rendement de la Société et elles sont utilisées dans le cadre du processus décisionnel à l'égard de ses unités d'affaires. Le rapprochement entre le « BAIIA ajusté », la « marge du BAIIA ajusté », les « flux de trésorerie disponibles », les « dépenses d'investissement nettes », l'« intensité du capital » et l'« endettement net » et les mesures financières les plus directement comparables conformes aux normes IFRS est également présenté. Ces mesures financières n'ont pas de définition normalisée prescrite par les normes IFRS et elles peuvent donc ne pas être comparables à des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés.

Le présent communiqué de presse présente également des indicateurs de rendement clés sur la base d'un taux de change constant, y compris les produits, le « BAIIA ajusté », les « dépenses d'investissement nettes » et les « flux de trésorerie disponibles ». Les mesures sur la base d'un taux de change constant sont considérées comme des mesures financières non conformes aux normes IFRS et n'ont pas de définition normalisée selon les normes IFRS; par conséquent, elles peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables présentées par d'autres sociétés.








Mesures financières non conformes aux

normes IFRS


Utilisation


Calcul


Mesures financières

les plus directement

comparables

conformes aux

normes IFRS

BAIIA ajusté et marge du BAIIA ajusté


Le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté, qui

permettent d'établir une comparaison entre des sociétés

dont la structure du capital diffère et qui constituent des

mesures plus actuelles, car ils ne comprennent pas les

investissements passés dans les actifs, sont des mesures

clés couramment présentées et utilisées dans le secteur

des télécommunications. Le BAIIA ajusté compte parmi

les mesures clés utilisées par les milieux financiers pour

évaluer une entreprise et sa santé financière.

 

Le BAIIA ajusté des unités d'affaires de Cogeco

Communications correspond au bénéfice sectoriel (à la

perte sectorielle) présenté à la note 4 des états

financiers consolidés intermédiaires résumés.


BAIIA ajusté :

-   bénéfice de la période;

Ajouter :

-   impôts sur le résultat;

-   charges financières;

-   amortissements; et

-   frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition.


Bénéfice de la période





Marge du BAIIA ajusté :

-   BAIIA ajusté;

Diviser par :

-   produits.


Aucune mesure

financière directement

comparable conforme

aux normes IFRS

Flux de trésorerie disponibles


La direction et les investisseurs utilisent les flux de

trésorerie disponibles pour mesurer la capacité de

Cogeco Communications à rembourser sa dette, à

distribuer des capitaux à ses actionnaires et à financer

sa croissance.


Flux de trésorerie disponibles :

-   BAIIA ajusté;

Ajouter :

-   amortissement des coûts de transaction différés

     et des escomptes sur la dette à long terme;

-   paiement fondé sur des actions;

-   perte (profit) sur cessions et radiations

     d'immobilisations corporelles; et

-   charge au titre des régimes à prestations définies,

     déduction faite des cotisations;

Déduire :

-   frais d'intégration, de restructuration et

     d'acquisition;

-   charges financières;

-   impôts exigibles;

-   dépenses d'investissement nettes; et

-   remboursement des obligations locatives.


Flux de trésorerie liés

aux activités

d'exploitation

Dépenses d'investissement nettes


Les dépenses d'investissement nettes sont une mesure

utilisée par la direction de Cogeco Communications afin

d'évaluer les dépenses d'investissement totales de la

Société, déduction faite des subventions comptabilisées

comme une réduction du coût des immobilisations

corporelles au cours de la période, qu'elles aient été

reçues d'avance ou non. Les subventions reçues d'avance

sont comptabilisées comme une réduction du coût des

immobilisations corporelles, selon les coûts engagés

relativement aux projets de construction liés à

l'expansion du réseau Internet haute vitesse par rapport

au total des coûts prévus.

 

Les dépenses d'investissement nettes des unités

d'affaires de Cogeco Communications correspondent à la

mesure présentée à la note 4 des états financiers

consolidés intermédiaires résumés.

 

 

 


Dépenses d'investissement nettes :

-   acquisitions d'immobilisations corporelles;(1)

Déduire :

-   subventions reçues d'avance comptabilisées comme

     une réduction du coût des immobilisations

     corporelles au cours de la période.


Acquisitions

d'immobilisations

corporelles

 

Sur la base d'un taux

de change constant


Les produits, les charges d'exploitation, le BAIIA ajusté,

les dépenses d'investissement nettes et les flux de

trésorerie disponibles sont des mesures présentées sur

la base d'un taux de change constant afin de permettre

une meilleure compréhension de la performance

financière sous-jacente de la Société, en excluant

l'incidencedes variations des taux de change.

 

 

 


Les données sur la base d'un taux de change constant

sont obtenues en convertissant les résultats financiers

des périodes considérées libellés en dollars américains

aux taux de change en vigueur pour les périodes

correspondantes de l'exercice précédent.


Aucune mesure

financière directement

comparable conforme

aux normes IFRS








 

(1)

Exclut l'acquisition sans effet sur la trésorerie d'actifs au titre de droits d'utilisation et les achats de licences de spectre.

 








Mesures financières

non conformes aux

normes IFRS


Utilisation


Calcul


Mesures financières

les plus directement

comparables

conformes aux

normes IFRS

Intensité du capital


La direction de Cogeco Communications et

les investisseurs utilisent l'intensité du capital afin

d'évaluer les dépenses d'investissement engagées par la

Société pour maintenir un certain niveau de produits.

 

 


Intensité du capital :

-   dépenses d'investissement nettes;

Diviser par :

-   produits.


Aucune mesure

financière directement

comparable conforme

aux normes IFRS

Endettement net

 


L'endettement net, qui représente la dette après

déduction de la trésorerie et des équivalents de trésorerie

non soumis à restrictions disponibles, est une mesure

utilisée par la direction et les investisseurs pour évaluer

le levier financier de Cogeco Communications.


Endettement net :

Ajouter :

-   capital de la dette à long terme; et

-   endettement bancaire;

Déduire :

-   trésorerie et équivalents de trésorerie, exclusion faite

de la trésorerie avec restrictions d'utilisation.


Dette à long terme, y

compris la tranche

courante








 

RAPPROCHEMENT DU BAIIA AJUSTÉ ET DE LA MARGE DU BAIIA AJUSTÉ

Le rapprochement entre le BAIIA ajusté et la mesure financière la plus directement comparable conforme aux normes IFRS, ainsi que le calcul de la marge du BAIIA ajusté, se présentent comme suit :







Trimestres clos

les 31 mai

Périodes de neuf mois closes les 31

mai


2022

2021

2022

2021

(en milliers de dollars canadiens, sauf les pourcentages)

$

$

$

$

Bénéfice de la période

105 406

102 786

341 927

328 241

Impôts sur le résultat

28 202

31 326

78 373

102 260

Charges financières

45 334

33 506

135 268

100 555

Amortissements

166 409

128 156

468 071

379 260

Frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition                                                    

2 263

1 225

22 349

4 770

BAIIA ajusté

347 614

296 999

    1 045 988      

915 086

Produits

728 118

624 308

    2 175 208      

1 877 769

Marge du BAIIA ajusté

47,7 %

47,6 %

48,1 %

48,7 %






 

RAPPROCHEMENT DES FLUX DE TRÉSORERIE DISPONIBLES

Le rapprochement entre les flux de trésorerie disponibles et la mesure financière la plus directement comparable conforme aux normes IFRS se présente comme suit :



Trimestres clos

les 31 mai

Périodes de neuf mois closes les 31

mai


2022

2021

2022

2021

(en milliers de dollars canadiens)

$

$

$

$

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

353 001

264 621

921 145

737 512

Amortissement des coûts de transaction différés et des escomptes sur la dette à long terme             

2 926

2 334

8 841

6 935

Variations des autres activités d'exploitation sans effet sur la trésorerie

(54 184)

(15 536)

(44 814)

9 779

Impôts sur le résultat payés

(369)

18 085

29 692

76 395

Impôts exigibles

(16 734)

(6 504)

(42 083)

(44 739)

Intérêts payés

48 984

30 342

121 137

91 472

Charges financières

(45 334)

(33 506)

(135 268)

(100 555)

Dépenses d'investissement nettes

(182 181)

(126 570)

(465 404)

(358 006)

Remboursement des obligations locatives

(1 314)

(1 196)

(3 340)

(3 339)

Flux de trésorerie disponibles

104 795

132 070

389 906

415 454






 

RAPPROCHEMENT DES DÉPENSES D'INVESTISSEMENT NETTES

Le rapprochement entre les dépenses d'investissement nettes et la mesure financière la plus directement comparable conforme aux normes IFRS se présente comme suit :







Trimestres clos

les 31 mai

Périodes de neuf mois closes les 31

mai


2022

2021

2022

2021

(en milliers de dollars canadiens)

$

$

$

$

Acquisitions d'immobilisations corporelles

197 345

126 570

501 066

358 006

Subventions reçues d'avance comptabilisées comme une réduction du coût des immobilisations corporelles au cours de

     la période

(15 164)

--

(35 662)

--

Dépenses d'investissement nettes

182 181

126 570

465 404

358 006






 

RAPPROCHEMENT DE L'INTENSITÉ DU CAPITAL

Le calcul de l'intensité du capital se présente comme suit :







Trimestres clos

les 31 mai

Périodes de neuf mois closes les 31

mai


2022

2021

2022

2021

(en milliers de dollars canadiens, sauf les pourcentages)                          

$

$

$

$

Dépenses d'investissement nettes

182 181

126 570

465 404

358 006

Produits

728 118

624 308

2 175 208

1 877 769

Intensité du capital

25,0 %

20,3 %

21,4 %

19,1 %






RAPPROCHEMENT DE L'ENDETTEMENT NET

Le rapprochement entre l'endettement net et la mesure financière la plus directement comparable conforme aux normes IFRS se présente comme suit :





Au 31 mai 2022

Au 31 août 2021

(en milliers de dollars canadiens)

$

$

Dette à long terme, y compris la tranche courante

        4 545 871  

3 272 216

Escomptes, coûts de transaction et autres

54 548

43 032

Endettement bancaire

13 795

4 460

Trésorerie et équivalents de trésorerie, exclusion faite de la trésorerie avec restrictions d'utilisation

(229 838)

(365 520)

Endettement net

        4 384 376  

      2 954 188    




 

À PROPOS DE COGECO COMMUNICATIONS INC.

Enracinée dans les communautés qu'elle dessert et forte d'un héritage de 65 ans, Cogeco Communications inc. (TSX : CCA) est une force concurrentielle en pleine croissance dans le secteur des télécommunications en Amérique du Nord. Par l'entremise de ses unités d'affaires Cogeco Connexion et Breezeline (anciennement Atlantic Broadband), Cogeco Communications fournit des services Internet, de vidéo et de téléphonie à 1,6 million de clients résidentiels et d'affaires au Québec et en Ontario au Canada ainsi que dans douze États des États-Unis. Pour en savoir plus sur la stratégie de croissance de Cogeco Communications et sur son engagement à soutenir ses communautés, à promouvoir une croissance inclusive et à lutter contre les changements climatiques, veuillez nous visiter en ligne à corpo.cogeco.com.

Renseignements :

Investisseurs
Patrice Ouimet
Premier vice-président et chef de la direction financière
Cogeco Communications inc.
Tél. : 514 764-4700
patrice.ouimet@cogeco.com

Médias
Marie-Hélène Labrie
Première vice-présidente et chef des affaires publiques, des communications et de la stratégie
Cogeco Communications inc.
Tél. : 514 764-4700
marie-helene.labrie@cogeco.com

Conférence téléphonique:     

Jeudi 14 juillet 2022 à 11 h (heure de l'Est)


Une webdiffusion en direct sera disponible sur le site Internet de Cogeco Communications à l'adresse

https://corpo.cogeco.com/cca/fr/investisseurs/relations-avec-les-investisseurs/. Les membres de la communauté financière

pourront accéder à la conférence téléphonique et soumettre des questions. Les représentants des médias sont invités à assister

à titre d'auditeurs seulement. La retransmission Internet de celle-ci sera disponible pour une période de trois mois.




Prière d'utiliser les liaisons téléphoniques suivantes en composant, 5 à 10 minutes avant le début de la conférence, le :




Numéro d'accès pour le Canada et les États-Unis : 1 888 396-8049


Numéro d'accès international : 1 416 764-8646




Pour prendre part à la conférence téléphonique, les participants devront fournir le nom de l'entreprise tenant l'appel, c'est-à-dire Cogeco inc. ou Cogeco Communications inc.

 

SOURCE Cogeco Communications Inc.

Copyright 2022 Canada NewsWire

Cogeco Communications (TSX:CCA)
Historical Stock Chart
From Oct 2022 to Nov 2022 Click Here for more Cogeco Communications Charts.
Cogeco Communications (TSX:CCA)
Historical Stock Chart
From Nov 2021 to Nov 2022 Click Here for more Cogeco Communications Charts.