Points saillants du deuxième trimestre de 2023

  • Produits des activités ordinaires de 24,5 millions de dollars, contre 32,1 millions de dollars au deuxième trimestre de 2022
  • Résultat net de 0,4 million de dollars, contre 3,4 millions de dollars au cours de l'exercice précédent
  • Trésorerie disponible pour les activités d'exploitation totalisant 14,3 millions de dollars à la clôture du trimestre, notamment un solde de trésorerie de 3,0 millions de dollars ainsi qu'un montant de 11,3 millions de dollars aux termes de la facilité de crédit renouvelable de 12,0 millions de dollars d'Imaflex
  • Nouvelle extrudeuse et nouveau métalliseur à notre usine de Victoriaville sont maintenant pleinement opérationnels

MONTRÉAL, le 29 août 2023 /CNW/ - Imaflex Inc. (« Imaflex » ou la « Société ») (TSX-V: IFX), annonce des résultats financiers consolidés pour le deuxième trimestre (T2) clos le 30 juin 2023 et fournit une mise à jour de ses activités. Tous les montants sont en dollars canadiens.

« Nous avons géré avec succès un autre trimestre difficile dans un environnement d'exploitation exigeant » a souligné M. Joe Abbandonato, président et chef de la direction d'Imaflex. « Les volumes des ventes ont connu une hausse par rapport au premier trimestre de 2023, et nous affichons un optimisme prudent qu'ils continueront d'augmenter d'ici la fin de l'exercice. Dans notre usine de Victoriaville, la nouvelle extrudeuse et le nouveau métalliseur sont pleinement opérationnels, et nous effectuons un travail considérable pour améliorer les niveaux d'utilisation de l'équipement partout dans l'entreprise tout en augmentant la rentabilité. »

Faits saillants financiers consolidés (non audités)


Trois mois clos les 30 juin

Six mois clos les 30 juin

En milliers de dollars canadiens, sauf les données par action
(ou à moins d'indication contraire)

 

2023

 

2022

 

Variation

 

2023

 

2022

 

Variation

Produits des activités ordinaires

24 494

32 123

(23,7) %

47 730

63 187

(24,5) %

Marge brute d'exploitation

3 428

5 598

(38,8) %

6 608

10 368

(36,3) %

Charges de vente et administratives

2 412

2 105

14,6 %

4 355

4 032

8,0 %

Autres gains et pertes

395

(644)

161,3 %

391

(351)

211,4 %

Résultat net

438

3 419

(87,2) %

1 361

5 502

(75,3) %

Résultat par action de base

0,01

0,07

(85,7) %

0,03

0,11

(72,7) %

Résultat par action dilué

0,01

0,07

(85,7) %

0,03

0,11

(72,7) %

Marge brute

14,0 %

17,4 %

 (3,4) pp

13,8 %

16,4 %

 (2,6) pp

Charges de vente et administratives (en % des produits des
activités ordinaires)

9,8 %

6,6 %

3,2 pp

9,1 %

6,4 %

2,7 pp

RAIIA1 (excluant les opérations de change)

2 115

4 479

(52,8) %

4 286

8 307

(48,4) %

RAIIA

1 689

5 123

(67,0) %

3 895

8 658

(55,0) %

Marge du RAIIA

6,9 %

15,9 %

 (9,0) pp

8,2 %

13,7 %

 (5,5) pp

 

____________________________

1 Se reporter à la rubrique intitulée « Mise en garde concernant les mesures financières non conformes aux IFRS » ci-après. RAIIA : Résultat avant intérêts, impôts et amortissement

 

Survol financier : trimestre clos le 30 juin

Produits des activités ordinaires

Les produits des activités ordinaires se sont élevés à 24,4 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2023, en baisse de 23,7 % par rapport à 32,1 millions de dollars en 2022. La baisse était attribuable à la diminution des volumes et à la réduction des prix de vente, découlant d'une répercussion de la chute des coûts pour la résine et d'un contexte de fixation des prix concurrentiel. Cette baisse a été compensée en partie par une fluctuation favorable des taux de change d'un exercice à l'autre. Étant donné qu'Imaflex n'a pas de contrat à long terme, elle est en mesure d'ajuster le prix des produits en fonction de la variation du coût de la résine.

Les produits des activités ordinaires se sont élevés à 47,7 millions de dollars pour le premier semestre de 2023, en baisse de 24,5 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Cette baisse est attribuable aux mêmes facteurs que ceux qui ont été précisés pour le trimestre.

Marge brute d'exploitation

La marge brute d'exploitation pour le trimestre considéré s'est chiffrée à 3,4 millions de dollars (14,0 % des ventes), comparativement à 5,6 millions de dollars (17,4 % des ventes) pour l'exercice précédent. Depuis le début de l'exercice de 2023, la marge brute d'exploitation s'est chiffrée à 6,6 millions de dollars (13,8 % des ventes), comparativement à 10,4 millions de dollars (16,4 % des ventes) en 2022.

Pour le trimestre en cours et le premier semestre de 2023, l'incidence de la baisse de la marge brute d'exploitation sur la marge brute a été atténuée par la diminution des ventes en 2023 et par l'effet positif des fluctuations des taux de change d'un exercice à l'autre.

Charges d'exploitation

Les charges de vente et administratives se sont chiffrées à 2,4 millions de dollars (9,8 % des ventes) pour le trimestre, en hausse de 14,6 % par rapport à 2,1 millions de dollars (6,6 % des ventes) en 2022. Depuis le début de l'exercice de 2023, les charges de vente et administratives se sont chiffrées à 4,4 millions de dollars (9,1 % des ventes) en hausse par rapport à 4,0 millions de dollars (6,4 % des ventes) en 2022. L'augmentation d'un exercice à l'autre pour le trimestre et le premier semestre de 2023 est largement attribuable à l'embauche de nouveau personnel, à la hausse de salaires afin que nous demeurions concurrentiels sur le marché et à une hausse des charges liées à la rémunération sous forme d'actions hors caisse. En 2023, la diminution des ventes a également eu une incidence sur les charges de vente exprimées en pourcentage des ventes.

Imaflex a inscrit d'autres pertes de 0,4 million de dollars pour le trimestre considéré, comparativement à un gain de 0,6 million de dollars pour le trimestre précédent, donnant lieu à un écart défavorable de 1,0 million de dollars d'un exercice à l'autre. Le trimestre considéré comprend un produit d'intérêts de 31 000 $ (néant en 2022), de même que des pertes de change de 0,4 million de dollars. Depuis le début de l'exercice de 2023, la Société a inscrit des pertes de 0,4 million de dollars comparativement à des gains de 0,3 million de dollars au cours de la même période de l'exercice précédent, donnant lieu à un écart défavorable de 0,7 million de dollars d'un exercice à l'autre. Le premier semestre de 2023 comprend un produit d'intérêts de 86 000 $ (néant en 2022) et des pertes de change de 0,5 million de dollars.

La majorité des gains et pertes de change de la Société ont un effet sur les éléments hors trésorerie et sont largement liés à des soldes intersociétés dont la Société peut contrôler le moment de règlement.

Résultat net et RAIIA

La Société a généré un résultat net de 0,4 million de dollars pour le trimestre considéré, en baisse de 3,4 millions de dollars par rapport au deuxième trimestre de 2022. Cette diminution d'un exercice à l'autre découle de la baisse de la marge brute d'exploitation en 2023, des pertes de change et de la hausse des charges de vente et administratives susmentionnées. Depuis le début de l'exercice, le résultat net s'est chiffré à 1,4 million de dollars, en baisse par rapport à 5,5 millions de dollars au cours de la même période en 2022. Cette baisse est attribuable aux mêmes facteurs que ceux qui ont été précisés pour le trimestre.

Le RAIIA s'est établi à 1,7 million de dollars (6,9 % des ventes) pour le trimestre considéré, en baisse comparativement à 5,1 millions de dollars (15,9 % des ventes) en 2022. À taux de change constant, le RAIIA s'est établi à 2,1 millions de dollars (8,6 % des ventes) pour le trimestre considéré, en baisse comparativement à 4,5 millions de dollars (13,9 % des ventes) en 2022. Pour le premier semestre de 2023, le RAIIA s'est chiffré à 3,9 millions de dollars (8,2 des ventes), comparativement à 8,7 millions de dollars (13,7 % des ventes) au cours de la même période de l'exercice précédent. À taux de change constant, le RAIIA s'est établi à 4,3 millions de dollars (9,0 % des ventes) depuis le début de 2023, comparativement à 8,3 millions de dollars (13,1 % des ventes) en 2022.

Liquidités et ressources en capital

Les flux de trésorerie nets générés par les activités d'exploitation, avant les variations du fonds de roulement et les impôts payés, se sont établis à 2,3 millions de dollars pour le trimestre considéré, en baisse par rapport à 4,6 millions de dollars en 2022. La diminution de 2,2 millions de dollars est surtout attribuable à la baisse du résultat net d'un exercice à l'autre, en partie contrebalancée par des fluctuations des taux de change. Compte tenu des variations du fonds de roulement et des impôts payés, au cours du trimestre considéré, les sorties de fonds liées aux activités d'exploitation ont totalisé 1,8 million de dollars, comparativement à des rentrées de fonds de 3,7 millions de dollars au cours de la période correspondante de l'exercice précédent. La diminution par rapport à 2022 est principalement attribuable à la baisse du résultat net, ainsi qu'à des variations des stocks, des charges payées d'avance et des créances clients.

Depuis le début de l'exercice, les flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation, y compris des variations du fonds de roulement et les impôts payés, se sont chiffrés à 1,7 million de dollars, comparativement à 7,0 millions de dollars au cours de la période correspondante de l'exercice précédent. La diminution par rapport à 2022 est principalement attribuable à une baisse du résultat net en 2023 ainsi qu'à des variations des stocks et des charges payées d'avance, en contrepartie contrebalancée par la variation des dettes fournisseurs et autres créditeurs.

Au 30 juin 2023, la trésorerie pour ses activités d'exploitation s'est établie à 14,3 millions de dollars, y compris un solde de trésorerie de 3,0 millions de dollars et de 11,3 millions de dollars aux termes de la marge de crédit renouvelable de 12,0 millions de dollars d'Imaflex. Cette solide position a été atteinte malgré des paiements de 2,8 millions de dollars au cours du trimestre considéré aux fins d'importants achats d'équipement annoncés au deuxième trimestre de 2022. Ces investissements ont permis à la Société d'accroître sa capacité de production et d'augmenter ses ventes et sa rentabilité.

Perspective de la direction

« Une conjoncture économique difficile, la réduction par des clients de leurs stocks excédentaires et un contexte de fixation des prix concurrentiel ont eu une incidence sur les résultats du premier semestre de 2023 », a souligné M. Abbandonato. « Bien que ces défis subsistent, nous nous attendons à ce que l'incidence qu'ils peuvent avoir sur notre Société s'atténue au cours de l'exercice. Nous avons bon espoir que la friabilité des marchés se stabilisera, ce qui devrait nous permettre d'afficher un meilleur rendement au deuxième semestre de 2023. Notre situation financière demeure solide, et nous nous efforçons d'utiliser notre capacité inutilisée et de dénicher de nouvelles occasions d'affaires. Notre approche demeure inchangée, et nous sommes bien placés pour tirer notre épingle du jeu de ces marchés dynamiques et bâtir un avenir prometteur. »

Mise en garde concernant les mesures financières non conformes aux IFRS

Dans le présent communiqué de presse, la direction de la Société a recours à des mesures non définies selon les IFRS, soit le RAIIA (résultat avant intérêts, impôts et amortissement), le RAIIA excluant les gains et pertes de change.

Même si le RAIIA est une mesure non conforme aux IFRS, la direction, les analystes, les investisseurs et bon nombre d'autres intervenants financiers l'utilisent afin d'évaluer le rendement et la gestion de la Société sur les plans financiers et de l'exploitation. Toutefois, les investisseurs ne doivent pas interpréter le RAIIA comme une mesure de remplacement du bénéfice net déterminé en conformité aux IFRS comme un indicateur de la performance de la Société. Les définitions du RAIIA utilisées par la Société peuvent différer de celles qui sont utilisées par d'autres entreprises, et doivent donc être prises isolément.

À propos d'Imaflex

Fondée en 1994, Imaflex se spécialise dans le développement et la production de solutions novatrices pour les industries de l'emballage souple et agricole. Parallèlement, la Société conçoit et fabrique des pellicules pour l'industrie agricole. Les produits de la Société consistent principalement en des pellicules et des sacs en polyéthylène (plastique), y compris des pellicules métallisées, destinés aux marchés du détail, industriel et agricole. Basée à Montréal, au Québec, Imaflex a des usines au Canada et aux États-Unis. Les actions ordinaires de la Société sont inscrites à la Bourse de croissance TSX sous le symbole IFX. Pour plus d'information, veuillez consulter le site Web à www.imaflex.com.

Mise en garde concernant l'information prospective

Certains renseignements compris dans le présent communiqué constituent des énoncés « prospectifs », au sens des dispositions de la législation en valeurs mobilières du Canada. Les énoncés prospectifs reposent nécessairement sur un certain nombre d'estimations et d'hypothèses qui, bien qu'elles soient considérées comme raisonnables par la direction de la Société, sont intrinsèquement assujetties à des incertitudes, à des risques et à des imprévus considérables sur le plan des affaires, de l'économie et de la concurrence. La Société avertit le lecteur que ces énoncés prospectifs comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats financiers, le rendement et les réalisations réels d'Imaflex diffèrent de façon marquée des résultats, du rendement ou des réalisations futurs estimatifs de la Société que ces énoncés prospectifs expriment ou sous-entendent et que les énoncés prospectifs ne garantissent pas les résultats futurs. Ces énoncés reposent également sur certains facteurs et hypothèses. Pour obtenir de plus amples renseignements concernant ces estimations, risques, hypothèses et facteurs, veuillez consulter le plus récent rapport de gestion déposé dans SEDAR à www.sedar.com et dans la section Information investisseurs du site Web de la Société à www.imaflex.com. La Société précise qu'elle n'a aucunement l'obligation de mettre à jour ou de réviser des énoncés prospectifs, que ce soit par suite, notamment, de l'obtention de nouveaux renseignements ou de la survenance d'événements, à moins que la législation ne l'exige expressément. Les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité à l'égard de la pertinence ou de l'exactitude du présent communiqué.

SOURCE Imaflex Inc.

Copyright 2023 Canada NewsWire

Imaflex (TSXV:IFX)
Historical Stock Chart
From Feb 2024 to Mar 2024 Click Here for more Imaflex Charts.
Imaflex (TSXV:IFX)
Historical Stock Chart
From Mar 2023 to Mar 2024 Click Here for more Imaflex Charts.