Mesures clés du deuxième trimestre de 2021

  • Résultat net de 21,5 millions de dollars ou 0,12 $ par action de base. La baisse de 7,6 millions de dollars d'un trimestre à l'autre est principalement attribuable à l'incidence continue de la COVID-19 sur les résultats relatifs aux appareils hors location, à des modifications négociées apportées à certains contrats de location prévoyant notamment des prolongations, à des modifications apportées au CAC en 2021 et à une baisse du profit de change latent qui s'est établi à 10,7 millions de dollars.
  • Résultat net ajusté1) de 11,4 millions de dollars ou 0,06 $ par action de base. La baisse de 10,3 millions de dollars d'un trimestre à l'autre est principalement attribuable à l'incidence susmentionnée de la COVID-9 sur les résultats et à une réduction des gains découlant d'une baisse du taux de change du dollar américain.
  • BAIIA ajusté1) de 76,9 millions de dollars, en baisse de 14,2 millions de dollars par rapport au deuxième trimestre de 2020.
  • Liquidités totalisant 177,9 millions de dollars.
  • Recouvrement d'environ 67,0 % des produits de location du secteur de la location d'appareils régionaux au cours du deuxième trimestre.

Réalisations récentes

  • Révision du contrat d'achat de capacité (« CAC ») avec Air Canada renforçant la position de Jazz à titre d'exploitant exclusif des appareils régionaux d'Air Canada Express d'une capacité de 70 à 78 sièges jusqu'à la fin de 2025 avec l'ajout de 25 appareils Embraer 175 au parc aérien visé; Jazz est actuellement l'unique fournisseur des services Air Canada Express.
  • Réalisation d'un appel public à l'épargne et d'un placement privé simultané, le produit brut total s'établissant à 145,1 millions de dollars.
  • Remise en marché de trois appareils Dash 8-400 auprès de deux nouveaux clients de location, soit la société italienne Sky Alps (deux appareils), et la société National Jet Express (un appareil Dash 8-400), filiale de l'exploitant aérien australien Cobham Aviation Services.
  • Signature avec Purolator d'un contrat de trois ans pour des services nolisés de fret aérien qui tirent parti des capacités croissantes de Chorus dans ce segment de marché.
  • Obtention d'un contrat de trois ans pour mettre à niveau et modifier le parc de trois appareils Dash 8-100 et d'un appareil Dash 7-100 utilisés dans le cadre du Programme national de surveillance aérienne (PNSA) de Transports Canada, en y installant de nouvelles pièces d'équipement de surveillance.
  • Obtention d'un nouveau contrat de cinq ans pour la prestation de service d'ambulance aérienne avec aéronefs à voilure fixe pour Ambulance Nouveau-Brunswick, prolongeant ainsi une relation qui a débuté il y a 25 ans.
  • Obtention, en partenariat avec General Dynamics Mission Systems - Canada, d'un contrat de soutien en service d'une durée de huit ans pour la plateforme de renseignement, de surveillance et de reconnaissance aéroportée et pilotée des Forces armées canadiennes.
  • Signature de contrats de location à long terme avec Connect Airlines visant deux appareils Dash 8-400 hors location, marquant le placement réussi de tous les appareils Dash 8-400 dont Chorus avait repris possession en 2020 et réduisant le nombre d'appareils hors location pour le faire passer de treize à huit.

HALIFAX, NS, le 11 août 2021 /CNW/ - Chorus Aviation Inc. (« Chorus ») (TSX : CHR) a présenté aujourd'hui ses résultats financiers du deuxième trimestre de 2021.

« Au deuxième trimestre, nous avons dégagé un résultat net de 0,12 $ par action de base ou un résultat net ajusté de 0,06 $ par action de base. Nous gérons bien notre entreprise pendant cette période sans précédent et continuons de présenter des résultats financiers positifs. Bien que nos résultats pour le deuxième trimestre aient souffert du fait que certains appareils étaient hors location, de la négociation de modifications à certains contrats de location prévoyant notamment des prolongations, des modifications apportées au CAC en 2021 et de la baisse du taux de change du dollar américain, je suis satisfait des progrès accomplis en lien avec la réduction de la dette et de la stabilité avec laquelle nous recouvrons les produits de location », a déclaré Joe Randell, président et chef de la direction de Chorus Aviation Inc.

« Sur le plan de la location, avec l'ajout de Connect Airlines de Boston comme nouvelle cliente de location, nous avons maintenant remis en marché tous nos appareils Dash 8-400 hors location. Nous avions repris possession de ces appareils en 2020 et les avions reconfigurés en vue de leur remise en service à nos installations de North Bay et de Halifax. Je suis fier des efforts collaboratifs déployés par notre équipe pour trouver les occasions et offrir les solutions intégrées ayant permis de transférer ces actifs à de nouveaux clients en cette période éprouvante. »

« Les contrats qui ont récemment été attribués à Voyageur ont étendu notre portée aux services de transport de fret et aux activités liées à des missions particulières dans les secteurs de l'aérospatiale et de la défense. Notre mandat aux termes de notre nouveau contrat avec Transports Canada a débuté et nous prévoyons commencer à générer des produits à la fin du troisième trimestre. Notre nouveau partenariat avec General Dynamics Mission Systems - Canada prend son envol alors que nous nous préparons à l'arrivée, prévue en septembre, du premier appareil, qui devrait être pleinement opérationnel d'ici le troisième trimestre de 2022. »

« La transition des appareils E175 vers le parc d'appareils d'Air Canada Express va bon train, et nous devrions achever l'intégration de ces 25 appareils d'ici la fin du mois. Nous sommes très heureux de rappeler des employés alors que les vols régionaux reprennent. »

« Somme toute, je suis satisfait de la façon dont nous gérons la crise actuelle. Nous avons accru la souplesse de notre bilan en réduisant considérablement notre dette nette ajustée, et nous remettons en marché avec succès des appareils hors location en mettant ces actifs au service de nouveaux clients », a conclu M. Randell.

Liquidités

Au 30 juin 2021, les liquidités de Chorus totalisaient 177,9 millions de dollars et se composaient d'une trésorerie de 142,4 millions de dollars et de 35,5 millions de dollars disponibles aux termes de sa facilité de crédit d'exploitation. La hausse de 6,6 millions de dollars des liquidités par rapport au premier trimestre de 2021 est attribuable à ce qui suit :

  • des flux de trésorerie d'exploitation positifs de 15,0 millions de dollars;
  • la réception du produit net de 138,1 millions de dollars tiré de la mobilisation de capitaux de 2021;
  • l'augmentation de la trésorerie en raison de la variation de la trésorerie soumise à restrictions et des dépôts de garantie ainsi que des réserves de maintenance de 18,8 millions de dollars; contrebalancés par :
  • de nouvelles immobilisations corporelles de 10,6 millions de dollars découlant principalement d'investissements dans la reconfiguration d'appareils hors location qui ont été loués à nouveau;
  • des remboursements prévus de 49,1 millions de dollars, le remboursement anticipé d'emprunts à terme à amortissement du capital pour six appareils totalisant 71,7 millions de dollars et le remboursement de montants en souffrance reportés de 33,9 millions de dollars aux termes de prêts pour des appareils consentis par son plus important créancier, pour un remboursement total de 154,7 millions de dollars au titre de la dette.

En conséquence du remboursement de ces facilités d'emprunt garanties, la valeur comptable des neuf appareils non grevés du secteur de la location d'appareils régionaux (« LAR ») s'est établie à environ 140,0 millions de dollars (110,0 millions de dollars américains).

Au 30 juin 2021, les créances au titre de l'écart des coûts contrôlables dépassaient de 10,2 millions de dollars le plafond de 20,0 millions de dollars dont il avait été convenu. Ces créances ont été remboursées en juillet 2021 conformément aux modifications apportées au CAC en 2021.

Sommaire du deuxième trimestre

Au deuxième trimestre de 2021, Chorus a déclaré un BAIIA ajusté de 76,9 millions de dollars, en baisse de 14,2 millions de dollars par rapport au deuxième trimestre de 2020.

Le BAIIA ajusté du secteur LAR a diminué de 9,4 millions de dollars principalement en raison de la baisse des produits de location attribuable à l'incidence continue de la COVID-19 sur les résultats relatifs aux appareils hors location, à des modifications négociées apportées à certains contrats de location prévoyant notamment des prolongations, et à un bénéfice moins élevé découlant de la baisse du taux de change du dollar américain, partiellement contrebalancée par les produits tirés de la location d'appareils supplémentaires.

Le BAIIA ajusté du secteur des services de transport aérien régional (« STAR ») a diminué de 4,8 millions de dollars. Les résultats du deuxième trimestre ont été touchés par ce qui suit :

  • une diminution de 2,4 millions de dollars de la marge fixe conformément au CAC;
  • une diminution de 0,5 million de dollars des coûts inscrits à l'actif liés aux travaux de maintenance et de révision importants sur les appareils visés détenus en propriété qui sont exploités aux termes du CAC;
  • une hausse des charges administratives générales; contrebalancées par :
  • une augmentation des autres produits des activités ordinaires attribuable à une progression des produits tirés des services de maintenance, de réparation et de révision générale (« MRR ») offerts à des tiers et des vols à contrat;
  • une augmentation de 0,3 million de dollars des produits tirés de la location d'appareils aux termes du CAC, attribuable principalement à la location de neuf appareils CRJ900 de plus, contrebalancée par le retrait de la flotte aérienne d'appareils Dash 8-300 et par un résultat moins élevé s'établissant à 3,7 millions de dollars en raison de la baisse du taux de change du dollar américain.

Le résultat net ajusté s'est établi à 11,4 millions de dollars pour le trimestre, en baisse de 10,3 millions de dollars en raison de ce qui suit :

  • la diminution susmentionnée de 14,2 millions de dollars du BAIIA ajusté;
  • une augmentation de 2,6 millions de dollars du montant net de la charge d'intérêts principalement attribuable aux débentures convertibles non garanties à 6,00 % émises en avril 2021 et à l'augmentation de la dette aux termes des facilités de crédit obtenues au deuxième trimestre de 2020;
  • une augmentation de 1,4 million de dollars de la charge d'impôt sur le résultat ajustée; contrebalancées par :
  • une baisse de 3,7 millions de dollars de la dotation aux amortissements;
  • une diminution de 2,2 millions de dollars de la perte de change réalisée et de la perte de change latente sur le fonds de roulement;
  • une hausse de 2,1 millions de dollars des gains attribuables aux immobilisations corporelles.

Le résultat net a reculé de 7,6 millions de dollars comparativement à la période précédente en raison de ce qui suit :

  • la diminution susmentionnée de 10,3 millions de dollars du résultat net ajusté;
  • une baisse de 10,7 millions de dollars des gains de change non réalisés nets sur la dette à long terme;
  • une baisse de 3,0 millions de dollars au titre de la récupération des charges d'impôts sur des éléments ajustés; contrebalancées par :
  • une baisse de 9,5 millions de dollars des provisions pour dépréciation dans le secteur LAR;
  • une réduction de 5,3 millions de dollars du montant net des coûts liés à la reprise de possession d'appareils loués;
  • une réduction de 1,1 million de dollars des frais de restructuration non récurrents attribuable aux modifications apportées au CAC en 2021;
  • une diminution de 0,4 million de dollars des coûts liés au programme de départ des employés.

Sommaire de l'exercice à ce jour

Chorus a déclaré un BAIIA ajusté de 160,9 millions de dollars pour 2021, en baisse de 18,7 millions de dollars par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

Le BAIIA ajusté du secteur LAR a diminué de 18,9 millions de dollars principalement en raison de la baisse des produits de location attribuable à l'incidence continue de la COVID-19 sur les résultats relatifs aux appareils hors location, à des modifications négociées apportées à certains contrats de location prévoyant notamment des prolongations, à une hausse de la provision pour pertes de crédit prévues de 3,4 millions de dollars et à un résultat moins élevé découlant de la baisse du taux de change du dollar américain, partiellement contrebalancée par les produits tirés de la location d'appareils supplémentaires.

Le BAIIA ajusté du secteur STAR a été comparable à celui de la période correspondante de l'exercice précédent. Les résultats d'une période à l'autre ont été touchés par ce qui suit :

  • une réduction de 7,0 millions de dollars de la rémunération fondée sur des actions en conséquence de la baisse du cours des actions, y compris la variation de la juste valeur du swap de rendement total;
  • une augmentation de 2,7 millions de dollars des produits tirés de la location d'appareils aux termes du CAC, attribuable principalement à la location de neuf appareils CRJ900 de plus, partiellement contrebalancée par le retrait de la flotte aérienne d'appareils Dash 8-300 et par un résultat moins élevé s'établissant à 5,5 millions de dollars en raison de la baisse du taux de change du dollar américain;
  • une augmentation des autres produits des activités ordinaires attribuable à une progression des produits tirés des services de MRR offerts à des tiers et des vols à contrat; contrebalancées par :
  • une hausse des charges administratives générales;
  • une diminution de 4,8 millions de dollars de la marge fixe conformément au CAC;
  • une diminution de 3,0 millions de dollars des coûts inscrits à l'actif liés aux travaux de maintenance et de révision importants sur les appareils visés détenus en propriété qui sont exploités aux termes du CAC.

Le résultat net ajusté pour l'exercice à ce jour a atteint 27,1 millions de dollars, en baisse de 18,3 millions de dollars par rapport à 2020 en raison de ce qui suit :

  • la diminution susmentionnée de 18,7 millions de dollars du BAIIA ajusté;
  • une augmentation de 7,3 millions de dollars du montant net de la charge d'intérêts, principalement attribuable aux débentures convertibles non garanties à 6,00 % émises en avril 2021, à l'augmentation de la dette aux termes des facilités de crédit obtenues au deuxième trimestre de 2020 et aux dettes supplémentaires relatives aux appareils achetés depuis le deuxième trimestre de 2020; contrebalancées par :
  • une baisse de 4,0 millions de dollars de la dotation à l'amortissement;
  • une hausse de 2,1 millions de dollars des gains attribuables aux immobilisations corporelles;
  • une baisse de 1,0 million de dollars des pertes de change réalisées et latentes sur le fonds de roulement;
  • une baisse de 0,6 million de dollars de la charge d'impôt sur le résultat ajusté.

Le résultat net a reculé de 28,4 millions de dollars par rapport à la période antérieure en raison de ce qui suit :

  • la diminution susmentionnée de 18,3 millions de dollars du résultat net ajusté;
  • des frais de restructuration non récurrents de 80,7 millions de dollars liés aux modifications apportées au CAC en 2021;
  • une augmentation de 1,8 million de dollars du montant net des coûts liés à la reprise de possession d'appareils loués; contrebalancés par :
  • une variation de 34,8 millions de dollars du résultat de change latent net sur la dette à long terme;
  • une hausse de 18,3 millions de dollars au titre de la récupération des charges d'impôts sur des éléments ajustés;
  • une baisse de 15,5 millions de dollars de la provision pour dépréciation du secteur LAR;
  • une baisse de 3,8 millions de dollars des coûts liés au programme de départ des employés, exclusion faite du coût attribuable au programme de retraite anticipée des pilotes.

Analyse financière consolidée

(non audités)
(en milliers de dollars canadiens)

Trimestres clos les 30 juin

Semestres clos les 30 juin

2021

2020

Variation

Variation

2021

2020

Variation

Variation

$

$

$

%

$

$

$

%










Produits d'exploitation

199 873

184 006

15 867

8,6

402 360

533 937

(131 577)

(24,6)

Charges d'exploitation

160 460

150 323

10 137

6,7

399 843

453 562

(53 719)

(11,8)










Résultat d'exploitation

39 413

33 683

5 730

17,0

2 517

80 375

(77 858)

(96,9)

Charge d'intérêts nette

(24 017)

(21 368)

(2 649)

(12,4)

(48 873)

(41 575)

(7 298)

(17,6)

Profit (perte) de change

10 018

18 467

(8 449)

(45,8)

14 772

(20 965)

35 737

170,5

Profit (perte) sur les immobilisations corporelles

1 716

(390)

2 106

540,0

1 716

(374)

2 090

558,8










Bénéfice (perte) avant l'impôt sur le résultat

27 130

30 392

(3 262)

(10,7)

(29 868)

17 461

(47 329)

271,1

Recouvrement (charge) d'impôt sur le résultat

(5 613)

(1 227)

(4 386)

(357,5)

13 306

(5 590)

18 896

338,0










Bénéfice net (perte nette)

21 517

29 165

(7 648)

(26,2)

(16 562)

11 871

(28 433)

239,5










BAIIA ajusté1)

76 855

91 042

(14 187)

(15,6)

160 896

179 622

(18 726)

(10,4)

BAI ajusté1)

17 042

25 914

(8 872)

(34,2)

36 172

55 152

(18 980)

(34,4)

Résultat net ajusté1)

11 380

21 644

(10 264)

(47,4)

27 124

45 465

(18 341)

(40,3)



1)

Mesures financières non conformes aux PCGR.

Perspectives
(Se reporter à la rubrique « Information prospective » ci-après)

La pandémie de COVID-19 et les restrictions imposées par les gouvernements en réponse à celle-ci posent des défis sans précédent au secteur du transport aérien de passagers à l'échelle mondiale. Même si le modèle d'affaires de Chorus ne l'expose pas directement aux risques du marché auxquels les transporteurs aériens sont habituellement exposés, la quasi-totalité de ses produits sont liés aux clients du secteur de l'aviation, soit aux termes de son CAC soit par la location d'appareils à des transporteurs aériens à l'échelle mondiale. Personne ne sait quelle sera la durée de la pandémie et, en conséquence, il est actuellement impossible d'évaluer l'ampleur de ses répercussions. Chorus continue de travailler avec ses clients de location pour les aider à gérer les pressions économiques auxquelles ils font face en conséquence de la réduction prolongée de la demande dans le secteur du transport aérien de passagers.

Services de transport aérien régional :

Aux termes du CAC, Jazz a droit à une marge fixe qui est fonction du nombre d'avions visés, sous réserve d'un montant minimal de 65,6 millions de dollars pour 2021. La marge fixe ne fluctue pas en fonction des activités aériennes.

Le nombre de vols effectués par Jazz au cours du deuxième trimestre de 2021 correspondait à environ 22 % de leur nombre pour le deuxième trimestre de 2019 (avant la pandémie de COVID-19). Jazz prévoit que le nombre de ses vols correspondra à un pourcentage variant entre 55 % et 65 % de leur nombre pour le troisième trimestre de 2019 (avant la pandémie de COVID-19). Si le nombre de personnes vaccinées au Canada augmente et que la propagation de la COVID-19 diminue, le nombre de vols effectués par Jazz devrait augmenter au cours de la deuxième moitié de l'année. Compte tenu de la hausse prévue du nombre de ses vols, Jazz a commencé à rappeler certains de ses employés de première ligne et employés administratifs et continuera de le faire à mesure que les activités reprendront.

Selon Chorus, la valeur comptable des 19 appareils Dash 8-300 dont elle est propriétaire, qui ont été retirés du parc d'appareils visés aux termes des modifications apportées au CAC en 2021, est d'environ 65,0 millions de dollars. Chorus peut vendre, louer ou désassembler ces appareils ou encore les convertir en avions-cargos.

Le 4 août 2021, Jazz a conclu une opération visant l'achat d'une rente pour son régime de retraite à prestations déterminées enregistré pour les pilotes d'un montant de 67,4 millions de dollars, réduisant ainsi les actifs et les passifs du régime de retraite de 67,4 millions de dollars ou environ 10 %. Cette opération freinera la croissance future des passifs du régime de retraite et atténue le risque lié à la volatilité du financement.

Voyageur continue d'effectuer des vols pour des missions humanitaires à l'étranger et de fournir des services de transport de fret, ainsi que des services d'ambulance aérienne au Nouveau-Brunswick. Les produits tirés des vols à contrat, des ventes de vols nolisés et des services de MRR de Voyageur ont augmenté par rapport au premier trimestre de 2021. Cette tendance devrait se maintenir grâce aux nouveaux contrats à long terme qui auront une incidence positive sur le résultat de Voyageur à compter du deuxième semestre de 2021. Voyageur représente moins de 10 % des produits des activités ordinaires et du résultat net consolidés de Chorus.

Location d'appareils régionaux :

Chorus Aviation Capital a reçu des demandes de la quasi-totalité de ses clients du secteur LAR pour une certaine forme d'allègement temporaire des frais de location tandis qu'ils font face à une réduction sans précédent de la demande pour le transport aérien de passagers. Les ententes d'allègement des frais de location prévoient une prolongation de la durée du bail, et leurs modalités de remboursement peuvent varier, mais coïncident généralement avec les prolongations de la durée des baux. Le montant brut des créances au titre des contrats de location de Chorus Aviation Capital s'élevait à 70,3 millions de dollars (56,7 millions de dollars américains) au 30 juin 2021 (56,3 millions de dollars ou 44,2 millions de dollars américains au 31 décembre 2020). Le montant brut de ces créances pourrait s'élever à environ 75,0 millions de dollars (60,0 millions de dollars américains) d'ici la fin de 2021.

Le montant net des créances au titre des contrats de location, compte tenu de la provision pour pertes de crédit prévues, s'est établi à 64,2 millions de dollars (51,8 millions de dollars américains) au 30 juin 2021 (contre 48,3 millions de dollars (38,0 millions de dollars américains) au 31 décembre 2020). Le risque de Chorus Aviation Capital lié au montant des créances au titre des paiements de contrats de location reportés est également partiellement atténué par des sûretés détenues totalisant environ 24,0 millions de dollars (19,0 millions de dollars américains). Chorus a recouvré auprès de ses preneurs à bail environ 67 % des produits de location comptabilisés au cours du deuxième trimestre. Conformément aux normes du marché, ces contrats de location sont en général d'une durée fixe, renferment une obligation de paiement absolue de la part du preneur à bail et ne peuvent pas être résiliés de façon hâtive pour des raisons de commodité.

Le tableau ci-dessous indique le nombre d'appareils qui donnent lieu à des produits de location aux termes d'opérations réalisées :

(non audités)






Opérations réalisées

Client

Type d'appareil

T1 2021

T2 2021

Total






Aeromexico

E190

3


3

Air Nostrum

CRJ1000

4


4

airBaltic

A220-300

5


5

Azul Airlines1)

ATR72-600/E195

5


5

Cobham

Dash 8-400

--

1

1

Croatia Airlines

Dash 8-400

2


2

Ethiopian Airlines

Dash 8-400

5


5

Indigo

ATR72-600

8


8

Jambojet

Dash 8-400

3


3

KLM Cityhopper

E190

1


1

Malindo Air

ATR72-600

4


4

Philippine Airlines

Dash 8-400

3


3

Sky Alps

Dash 8-400

--

2

2

SpiceJet

Dash 8-400

5


5

Wings Air

ATR72-600

1


1






Total du secteur de la location d'appareils régionaux2)


49

3

52






Total du secteur des services de transport aérien régional2)3)

Dash 8-400/CRJ900

48

--

48






Total des appareils de Chorus2)


97

3

100








1)

Se compose de trois appareils ATR72-600 et de deux appareils Embraer 195.

2)

Au 30 juin 2021, le secteur LAR détenait 10 appareils hors location qui avaient été repris en possession en 2020. Ces appareils sont en train d'être remis en marché. Le secteur STAR détenait 18 appareils Dash 8-300 qui ne faisaient plus partie du parc d'appareils visés aux termes du CAC. Sur les 10 appareils hors location du secteur LAR, huit sont visés par des obligations de remboursement en cours. Les 18 appareils Dash 8-300 compris dans le segment STAR sont donnés en garantie relativement aux débentures à 6,00 %, mais ils ne sont visés par aucune obligation de remboursement en cours.

3)

Appareils détenus par le secteur STAR : 34 appareils Dash 8-400 et 14 appareils CRJ900.

En 2021, les dépenses en immobilisations, compte tenu des dépenses capitalisées au titre d'importants travaux de maintenance et de révision, mais compte non tenu des dépenses liées à l'acquisition d'appareils et au programme d'entretien prolongé (« PEP »), devraient s'établir entre 19,0 millions de dollars et 29,0 millions de dollars. En 2021, les dépenses au titre de l'acquisition d'appareils et du PEP devraient se situer entre 41,0 millions de dollars et 50,0 millions de dollars1).

(non audités)
(en milliers de dollars canadiens)


Réels


Semestre clos le

Exercice clos le

Prévus pour 20211)

30 juin 2021

31 décembre 2020

$

$

$

Dépenses en immobilisations, compte non tenu des acquisitions d'appareils et du PEP

7 000 à 11 000

886

11 727





Dépenses capitalisées au titre d'importants travaux de maintenance et de révision2)

12 000 à 18 000

5 729

7 529





Dépenses en immobilisations affectées aux acquisitions d'appareils et au PEP

41 000 à 50 000

40 625

386 881


60 000 à 79 000

47 240

406 137



1)

Les montants prévus pour 2021 tiennent compte du montant au titre d'un appareil CRJ900 dans le secteur STAR et du montant au titre de la reconfiguration d'appareils hors location et qui ont été loués à nouveau dans le secteur LAR. Tous les montants ont été convertis au taux de change de 1 $ US = 1,2394 CA, soit le taux de clôture de la Banque du Canada au 30 juin 2021. 

2)

Les montants prévus pour 2021 tiennent compte de dépenses comprises entre 8,0 millions de dollars et 12,0 millions de dollars qui devraient être incluses dans les coûts contrôlables. Les montants réels pour 2021 et 2020 tiennent compte de dépenses de 1,4 million de dollars et de 6,1 millions de dollars, respectivement, qui ont été incluses dans les coûts contrôlables.

Utilisation de termes définis

Les termes clés utilisés dans le présent communiqué sans y être définis ont le sens qui leur est donné dans le rapport de gestion qui est disponible sur le site Web de Chorus (www.chorusaviation.com) et sur SEDAR (www.sedar.com).

Conférence téléphonique et diffusion Web audio à l'intention des investisseurs

Chorus tiendra une conférence téléphonique à 9 h, heure de l'Est, le jeudi 12 août 2021, afin d'analyser les résultats financiers du deuxième trimestre de 2021. On peut participer à la conférence en composant le 1 888 231-8191. La conférence sera diffusée simultanément sur le Web, en mode audio, à l'adresse suivante :

https://produceredition.webcasts.com/starthere.jsp?ei=1479498&tp_key=53d42aa091

Il s'agit d'une diffusion Web en mode audio seulement.

La conférence téléphonique diffusée sur le Web sera archivée sur le site Web de Chorus, à l'adresse www.chorusaviation.com, sous Investors > Reports > Executive Management Presentations. On pourra également l'écouter en différé jusqu'à minuit, heure de l'Est, le 19 août 2021, en composant le 1 888 390-0541 (sans frais), et en entrant le code d'accès 535466#.

1)MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX PCGR

Le présent communiqué présente plusieurs mesures financières non conformes aux PCGR qui complètent l'analyse des résultats de Chorus. Chorus utilise certaines mesures financières non conformes aux PCGR décrites ci-après pour évaluer le rendement. Ces mesures non conformes aux PCGR sont en général des mesures numériques du rendement financier, de la situation financière ou des flux de trésorerie d'une entreprise qui incluent ou excluent des sommes de la mesure conforme aux PCGR pouvant le mieux servir de comparaison. En tant que telles, ces mesures ne sont pas reconnues aux termes des PCGR pour la présentation des états financiers, leur signification n'est pas normalisée et, par conséquent, elles ne sont probablement pas comparables à des mesures similaires présentées par d'autres entités ouvertes.

Résultat net ajusté, BAI ajusté et BAIIA ajusté

Pour faciliter la comparaison de ses résultats, au cours du premier trimestre de 2021, Chorus a modifié sa définition du « résultat net ajusté » de façon à tenir compte de la provision pour désuétude des stocks constituée à l'égard des appareils Dash 8-300, de la charge au titre de la compression du régime de retraite à prestations déterminées résultant du programme de retraite anticipée des pilotes et des coûts d'intégration liés aux modifications apportées au CAC en 2021.

Le résultat net ajusté et le résultat net ajusté par action sont utilisés par Chorus pour évaluer le rendement sans les effets des profits ou pertes de change latents sur la dette à long terme et du passif locatif lié aux appareils, des primes de signature, des coûts liés au programme de départ des employés, des provisions pour dépréciation, des coûts de reprise de possession d'appareils loués, déduction faite des sûretés réalisées, de la provision pour désuétude des stocks constituée à l'égard des appareils Dash 8-300, de la charge au titre de la compression du régime de retraite à prestations déterminées, des coûts d'intégration, des frais de consultation stratégique et de la charge (du recouvrement) d'impôt applicable. Chorus gère son exposition au risque de change lié aux titres de créance à long terme par la facturation des paiements de location connexes prévus par le CAC dans la monnaie sous-jacente (dollar américain) qui se rapporte aux titres de créance liés aux appareils. Ces éléments sont exclus puisqu'ils ont une incidence sur la comparaison possible entre les résultats financiers de Chorus, d'une période à l'autre, et pourraient déformer l'analyse des tendances dans le rendement de l'entreprise. L'exclusion de ces éléments ne suppose pas qu'ils ne soient pas récurrents en raison de la fluctuation permanente du taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain.

Pour faciliter la comparaison de ses résultats, au cours du premier trimestre de 2021, Chorus a modifié sa définition du BAI ajusté et du BAIIA ajusté de façon à tenir compte de la provision pour désuétude des stocks constituée à l'égard des appareils Dash 8-300, de la charge au titre de la compression du régime de retraite à prestations déterminées résultant du programme de retraite anticipée des pilotes, et des coûts d'intégration liés aux modifications apportées au CAC en 2021. Le BAI ajusté et le BAIIA ajusté ne doivent pas être les seules mesures d'évaluation du flux de trésorerie utilisées étant donné qu'ils ne tiennent pas compte de l'incidence de la croissance du fonds de roulement ni des dépenses en immobilisations, des remboursements sur la dette et des autres sources et affectations de liquidités, qui sont indiqués dans les tableaux des flux de trésorerie, qui font partie des états financiers de Chorus.

Le BAI désigne le bénéfice avant impôt sur le résultat. Le BAI ajusté (le BAI avant les primes de signature, les coûts liés au programme de départ des employés, les provisions pour dépréciation, les coûts de reprise de possession d'appareils loués, déduction faite des sûretés réalisées, de la provision pour désuétude des stocks constituée à l'égard des appareils Dash 8-300, de la charge au titre de la compression du régime de retraite à prestations déterminées, des coûts d'intégration, des frais de consultation stratégique et d'autres éléments, comme les profits et les pertes de change) est une mesure financière non conforme aux PCGR qui est utilisée par Chorus en guise de mesure financière supplémentaire du rendement de ses activités d'exploitation. La direction est d'avis que le BAI ajusté aide les investisseurs à comparer les résultats de Chorus, car il exclut des éléments qui, selon elle, ne sont pas récurrents à long terme (comme les primes de signature, les coûts liés au programme de départ des employés, les provisions pour dépréciation, les coûts de reprise de possession d'appareils loués, déduction faite des sûretés réalisées, de la provision pour désuétude des stocks constituée à l'égard des appareils Dash 8-300, de la charge au titre de la compression du régime de retraite à prestations déterminées, des coûts d'intégration et des frais de consultation stratégique) et qui, de par leur nature, sont des éléments hors trésorerie, comme les profits et les pertes de change.

Le BAIIA désigne le bénéfice avant charge d'intérêts nette, impôt, amortissement et dépréciation et il s'agit d'une mesure financière non conforme aux PCGR qui est couramment utilisée par les sociétés du secteur de l'aviation en guise de mesure du rendement. Le BAIIA ajusté (le BAIIA avant les primes de signature, les coûts liés au programme de départ des employés, les frais de consultation stratégique, les provisions pour dépréciation, les coûts de reprise de possession d'appareils loués, déduction faite des sûretés réalisées, de la provision pour désuétude des stocks constituée à l'égard des appareils Dash 8-300, de la charge au titre de la compression du régime de retraite à prestations déterminées, des coûts d'intégration et d'autres éléments, comme les profits ou les pertes de change) est une mesure financière non conforme aux PCGR qui est utilisée par Chorus en guise de mesure financière supplémentaire du rendement de ses activités d'exploitation. La direction est d'avis que le BAIIA ajusté aide les investisseurs à comparer les résultats de Chorus, car il exclut des éléments qui, selon la direction, ne sont pas récurrents à long terme (comme les primes de signature, les coûts liés au programme de départ des employés, les provisions pour dépréciation, les coûts de reprise de possession des appareils loués, déduction faite des sûretés réalisées, de la provision pour désuétude des stocks constituée à l'égard des appareils Dash 8-300, de la charge au titre de la compression du régime de retraite à prestations déterminées, des coûts d'intégration et des frais de consultation stratégique) et qui, de par leur nature, sont des éléments hors trésorerie, comme les profits et les pertes de change. Le BAIIA ajusté ne devrait pas être utilisé comme mesure exclusive des flux de trésorerie, car il ne tient pas compte de l'incidence de la croissance du fonds de roulement, des dépenses en immobilisations, du remboursement de la dette et d'autres entrées et sorties de fonds, qui figurent dans les états des flux de trésorerie faisant partie des états financiers de Chorus.

Information prospective

Le présent communiqué renferme de l'« information prospective ». On repérera l'information prospective à l'emploi de termes ou d'expressions comme « prévoit », « croit », « pourrait », « estime », « s'attend à », « a l'intention de », « peut », « planifie », « prédit », « projette », « devra » et « devrait » ou de termes ou expressions similaires, y compris d'hypothèses. Cette information peut, entre autres, porter sur des observations concernant des stratégies, des attentes, des activités planifiées ou des mesures futures. L'information prospective concerne des analyses et d'autres informations qui sont fondées sur des prévisions de résultats futurs, des estimations de montants ne pouvant encore être établis et d'autres événements incertains. De par sa nature même, l'information prospective repose sur des hypothèses, y compris celles mentionnées ci-après, et est soumise à d'importants risques et incertitudes. Les prévisions, projections ou énoncés prospectifs ne sont donc pas fiables parce qu'ils sont tributaires, notamment, de circonstances externes, de l'évolution des conditions du marché et des incertitudes générales inhérentes au secteur. Ces énoncés mettent en jeu des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs susceptibles de faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels diffèrent sensiblement de ceux qui sont indiqués dans l'information prospective.

Vous trouverez des exemples d'information prospective dans le présent communiqué à la rubrique « Perspectives », ainsi que dans les énoncés au sujet des attentes concernant les liquidités et la santé financière ainsi que les produits de location prévus par contrat futurs de Chorus, la reprise du trafic aérien intérieur au Canada et ailleurs dans le monde, la croissance future de Chorus ainsi que la conclusion d'opérations en cours (y compris la livraison des appareils Dash 8-400 à Connect Airlines) dont il est fait mention dans le présent communiqué. Les résultats réels peuvent différer sensiblement des résultats évoqués par l'information prospective en raison de divers facteurs, notamment une durée prolongée de la pandémie de COVID-19 et/ou des mesures restrictives supplémentaires pour limiter sa propagation, l'incidence changeante de la pandémie de COVID-19 sur nos cocontractants, les fluctuations dans l'industrie de l'aviation et l'économie en général, le versement continu des montants dus aux termes du CAC en tout ou en partie, le risque de litiges Iiés au CAC et à d'autres contrats importants, la capacité de Chorus de rembourser ses dettes et de continuer par ailleurs de respecter ses engagements d'emprunt, le risque de défauts croisés aux termes de conventions de prêt et d'autres contrats importants, le risque de dépréciation d'actifs et les provisions pour pertes de crédit prévues, ainsi que les facteurs indiqués à la rubrique « Facteurs de risque » de la notice annuelle de Chorus datée du 18 février 2021 et dans le dossier d'information de Chorus disponible à www.sedar.com. Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué représentent les attentes de Chorus à la date du présent communiqué (ou à la date à laquelle ils ont été faits) et pourraient changer après cette date. Chorus décline toute intention ou obligation d'actualiser ou de modifier ces énoncés pour tenir compte de nouveaux éléments d'information, d'événements subséquents ou pour quelque autre motif que ce soit, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent. Il y a lieu de préciser au lecteur que la liste des facteurs et risques précités n'est pas exhaustive.

À propos de Chorus Aviation Inc.

Chorus est un fournisseur mondial de solutions d'aviation régionale intégrées. Sa vision est d'offrir l'aviation régionale au monde entier. Ayant son siège social à Halifax, en Nouvelle-Écosse, elle est formée de Chorus Aviation Capital, une entreprise de location d'appareils régionaux de premier plan d'envergure internationale, ainsi que de Jazz Aviation et de Voyageur Aviation, deux entreprises qui exercent leurs activités de manière sûre depuis longtemps et qui sont reconnues pour l'excellence de leur service à la clientèle. Chorus offre une gamme complète de services de soutien liés à l'aviation régionale englobant toutes les étapes du cycle de vie utile d'un avion, notamment l'acquisition et la location; le réaménagement, l'ingénierie, la modification, l'adaptation et la préparation; les vols à contrat; et la maintenance des avions et des composants, le démontage et l'approvisionnement en pièces.

Les actions à droit de vote variable de catégorie A et les actions à droit de vote de catégorie B de Chorus sont négociées à la Bourse de Toronto sous le symbole « CHR ». Les débentures de premier rang à 6,00 %, les débentures de premier rang non garanties à 5,75 % et les débentures de premier rang non garanties convertibles à 6,00 % de Chorus sont négociées à la Bourse de Toronto sous les symboles « CHR.DB », « CHR.DB.A » et « CHR.DB.B », respectivement. www.chorusaviation.com

SOURCE Chorus Aviation Inc.

Copyright 2021 Canada NewsWire

Chorus Aviation (TSX:CHR)
Historical Stock Chart
From Nov 2021 to Dec 2021 Click Here for more Chorus Aviation Charts.
Chorus Aviation (TSX:CHR)
Historical Stock Chart
From Dec 2020 to Dec 2021 Click Here for more Chorus Aviation Charts.